La FAJEF

La Fédération des associations de juristes d’expression française de common law (FAJEF) a été fondée en 1993. C’est un organisme pancanadien de première importance.

En effet, son mandat est de défendre et favoriser l’accès à la justice en français dans toutes les provinces et tous les territoires canadiens à majorité anglophone, c’est-à-dire dans tout le Canada à l’exception de la province du Québec.

C’est grâce à la FAJEF et à ses associations membres que les francophones en situation de minorité ont un meilleur accès à la justice en français au Canada.

Pour mener à bien son mandat, la FAJEF intervient à la Cour suprême du Canada mène des activités de représentation et pilote des dossiers nationaux reliés à la justice. Elle organise aussi des activités de formation, des colloques, des campagnes de promotion ou des projets de recherche.

 

Un réseau pancanadien 

La FAJEF chapeaute un réseau de sept associations de juristes d’expression française (AJEF) établies dans les provinces suivantes : Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique. Elle explore en ce moment la possibilité d’intégrer les cinq organismes francophones porte-parole des provinces et territoires sans AJEF en son sein.

La FAJEF nourrit des liens avec l’ensemble du milieu associatif francophone canadien, notamment par l’entremise de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA).

La FAJEF est active au sein de la communauté juridique nationale, particulièrement à l’Association du Barreau canadien.

La FAJEF recherche, à long terme, le développement durable des collectivités francophones du Canada.