Budget 2017 : Quelques nouvelles mesures positives pour la justice en français

24 mars 2017 | Communiqués de presse

WINNIPEG – La Fédération des associations de juristes d’expression française de common law inc. (FAJEF) voit d’un très bon œil que le gouvernement fédéral réaffirme dans son Budget 2017 que les Canadiennes et les Canadiens s’attendent à disposer d’un système de justice accessible à tous dans les deux langues officielles.

Me Daniel Boivin, président de la FAJEF, déclare que, « les investissements annoncés hier dans le budget fédéral de deux millions de dollars sur deux ans pour assurer une plus grande disponibilité des jugements des tribunaux fédéraux en français et en anglais est certainement un pas dans la bonne direction. Cela contribuera de façon positive à accroître l’accès à la justice en français ».

La FAJEF est aussi heureuse des sommes importantes annoncées pour améliorer le système de justice familiale en s’assurant que les familles qui vivront une séparation ou un divorce pourront bénéficier de services équitables et rapides, peu importe l’endroit où elles vivent. Me Boivin ajoute que, « étant donné l’importance que revêt le droit de la famille, y compris le divorce, pour les familles et les justiciables issus des communautés francophones et acadienne, l’accès égal à la justice en français dans ce domaine est absolument essentiel ».

La FAJEF se réjouit que les mesures prévues dans le budget fédéral s’ajoutent évidemment aux investissements déjà annoncés pour assurer la mise sur pied d’un nouveau programme de contestation judiciaire. Enfin, la FAJEF souhaite que cet élan en matière d’accès à la justice en français se poursuive dans le cadre d’un prochain plan pluriannuel en matière de langues officielles.

Renseignements :

Me Rénald Rémillard, directeur général
Fédération des associations de juristes d’expression française de common law inc.
Tél. : (204) 415-7551